Journée internationale des Droits de la FEMME – Femmes et les Arts Martiaux Chinois

  • par
Coup de poing en Tai Chi

Je suis une femme et toi, c’est quoi ton super pouvoir ?

source ?
Maria – Coup de Poing (Tan Tui)
 

À l’occasion de la journée de la femme, un texte au sujet des femmes dans notre école !
(les pourcentages sont issus des données de nos écoles en France)

Bien sûr, que les arts martiaux sont destinés aux femmes !
C’est juste terrible d’encore entendre « Oui, les arts martiaux, ce sont des sports pour les hommes, pour les mecs », « Les arts martiaux ne sont pas adaptés à la physiologie et à la psychologie féminine ! »…
Je me dis qu’il y a encore un bout de chemin à parcourir, …

En Taijiquan et en Qigong et Méditation, leur nombre est vraiment plus important que celui des pratiquants Hommes (55%) ! Mais, elles sont également présentes aux cours de Kungfu (à presque 40 %). Au cours d’enfants, les filles représentent la majorité (70%). En ce qui concerne les cours de Sanda leur nombre chute drastiquement (10 à 15 % max). Enfin en ce qui concerne le BingQi (maniement d’armes traditionnelles) leur nombre est identique à celui des séances de Kungfu…
Bref, avoir des données sur le net, pas toujours disponibles ! J’avoue ne pas avoir cherché pendant des heures ! Mais m’appuyant sur plus de 30 ans de pratique et 25 années d’enseignement, la pratique dite « interne » attire vraiment plus de femmes que d’hommes. En Kung Fu, les femmes sont de plus en plus nombreuses à pousser les portes de notre salle, nos écoles. Et, je vais sûrement bousculer certaines croyances, elles sont plus assidues que les hommes. Mais malheureusement, vers l’âge de la trentaine, elles disparaissent des entraînements …
Puis en ce qui concerne la pratique des armes traditionnelles … Epée, Sabre, Bâton Long, Couteau, etc… qui peut avoir un aspect un peu trop brutal, leur nombre ne cesse d’augmenter.


Si on regarde l’histoire asiatique ou occidentale, des femmes guerrières, des battantes, des Expertes, Maîtresses en technique de combat, il y en a eu, il y en a et il y en aura ! Leurs exploits n’ont pas toujours été mis en avant et ne le sont pas toujours encore aujourd’hui. Mais c’est en train de changer !
Aujourd’hui, en ce moment, la courbe semble s’orienter vers une forte mise en avant des femmes (qui met en difficulté la gent masculine), mais je pense que cela est nécessaire pour pouvoir dans quelques années retrouver un équilibre paisible et harmonieux. Pour changer les mentalités, il est souvent nécessaire de passer une période douloureuse, exagérée pour faire prendre conscience. Un peu comme un pendule autour de zéro et qui progressivement va ensuite se stabiliser !
Mais nous pouvons en discuter !

Quelques noms de femmes :
On connaît ainsi la nonne bouddhiste Wu Mei ou Ng Nui et qui aurait fondé un des styles de kung fu de la Grue Blanche (Bai He Quan) et qui enseignera plus tard à une jeune femme nommée Yim Wing Chun qui sera à l’origine de la célèbre méthode de Kung Fu, du Printemps radieux (Wing Chun) !
source : wikipedia

Quelques documentaires informent sur la pratique du Kungfu par les femmes dans les temples d’entraînement en Chine !
Arte : Chine, les filles aussi font du kung fu

Et puis si vous suivez les combats de MMA, je suis certain que vous avez déjà vu quelques combats de Ronda Rousey ! Impressionnante et une des plus populaires, (5ème position) sur le site de l’UFC, du monde des Mix Martial Arts (MMA)…

Il est clair, dans le monde des arts traditionnels, elles peuvent être attirées par l’esthétique des mouvements de Kung Fu, ou par le côté paisible de la pratique du Taijiquan (Tai Chi) et/ou par l’écoute, l’introspection, que procure le Qi Gong… Mais pas seulement ! Le côté self Défense est de plus en plus recherché (et cela ne m’étonne pas, suite aux annonces des médias sur les violences faîtes aux femmes pendant les confinements).
Et elles ont bien raison ! Elles doivent avoir en tête, (même s’il ne faut pas faire de la paranoïa) qu’elles nécessitent l’apprentissage des bases, des outils, des principes pour ne pas se faire écraser par la violence !

Dans cet article, qui se veut très court, je ne vais pas m’étaler sur une étude de plusieurs jours, mois, car sincèrement, le sujet est vraiment vaste mais super intéressant.
Cet article à pour but d’encourager les femmes à pratiquer encore plus… et j’ai bon espoir, car en regardant les réseaux sociaux, elles sont nombreuses à montrer leurs performances athlétiques, esthétiques et d’efficacité au combat. Et cela n’enlève en rien leur féminité, leur finesse, leur grâce, leur sensibilité si elles le désirent !
Mais je suis convaincu que toutes, (ou tous), devraient pratiquer, le Kung Fu et/ou le Taijiquan (Tai Chi) pour obtenir la « Niaque » pour devenir leaders, dirigeantes ou présidentes si telle est leur ambition !

A cette occasion, TOUS les cours virtuels réservés et suivis par des femmes, pendant la journée du 8 Mars, seront remboursés ! Membres ou NON Membre !

Cours de Kungfu, de Tai Chi, de Qigong et de Méditation dans notre « Wu Guan virtuel« 
Si vous aussi, vous désirez voir à quoi ça ressemble,
 » L’inscription, à la plateforme des cours en ligne est gratuite« 

ICI