Qi Gong – Les 8 groupes.

Dans notre école, les connaissances et les différents exercices de Qigong ont été classifiés en 8 groupes :

Premier groupe : L’origine du Qigong – La théorie et la signification de Qi (Qigong Ji Chu, 基礎氣功)
Ce niveau est nécessaire pour tout pratiquant intéressé par le Qigong. A travers cette étude, l’étudiant sera en mesure de concevoir un concept clair sur la théorie et les principes du Qigong. Ce groupe est divisé en 3 parties :
A) l’histoire et la théorie
B) Sentir le Qi et correspondre avec un partenaire
C) Mouvements basiques de la colonne vertébrale pour maintenir une bonne santé.

Second groupe : Qigong Médical – Pour soigner et maintenir une bonne santé (Bao Jian Qigong, 保健氣功)
Après avoir compris la théorie et les principes de base, l’étudiant pourra pratiquer facilement, en toute sécurité, l’entraînement du Qigong. Pour cela, le Qigong médical est probablement le meilleur exercice. Ce type de Qigong fut créé par des médecins chinois pour maintenir une bonne santé et soigner les maladies.
Dans ce niveau, nous pouvons choisir trois ensembles d’exercices :
A) les Huit pièces de Brocart
B) Les Jeux des Cinq animaux
C) Le Qigong des Quatre saisons

Troisième groupe : Qigong Dur – Pour la santé et pour les Arts Martiaux Externes (Ying Qigong, 硬氣功)
Originaire du temple de shaolin, ce type de Qigong met l’accent sur l’aspect Yang de l’entraînement du Qi. Avec ce travail, de nombreux élèves pourront acquérir un niveau d’énergie important pour les entraînements. Dans ce niveau, les notions  théoriques sur le Qigong dur pour le conditionnement du corps seront seulement abordées. Cet entraînement est très bénéfique autant pour les pratiquants d’arts martiaux que pour les personnes souhaitant simplement renforcer leur corps.

Quatrième groupe : Qigong Doux – Pour la santé et pour les Arts Martiaux Internes (Ruan Qigong, 軟氣功)
La plupart des Qigong doux connus, furent inventés grâce aux arts martiaux internes. Les principales raisons furent d’un côté pour augmenter le niveau d’accumulation de Qi et d’un autre côté pour accroître la circulation du Qi pour être utilisé dans les arts martiaux. Hors du fait et dû à ces deux principaux objectifs de renforcement du corps et du mental, ces Qigong doux furent pratiqués populairement finalement pour agir sur la santé et pour le traitement des maladies. Dans ce niveau, seront abordés les pratiques du Taiji Qigong et du Qigong doux de la Grue Blanche. De cette façon, les pratiquants acquerront un concept claire du Qigong doux et possèderont ainsi une base théorique solide qui leur permettront d’apprendre d’autres Qigong doux.

Cinquième groupe : Massages Généraux de Qigong – Pour la santé et pour le bien être (Pu Tong An Mo, 普通按摩)
Les massages de Qigong furent toujours une partie importante de la pratique du Qigong chinois. Avec cet entraînement, en plus de connaître la structure du corps humains, l’élève comprendra la configuration du système énergétique  du corps humain.
Dans ce niveau, l’étudiant apprendra la théorie, les méthodes d’auto massages et le massage d’un partenaire. Avec la pratique et l’expérience acquise par les entraînements, l’élève sera apte à réguler son propre corps et la circulation du Qi sera plus douce et naturelle. De plus, il pourra profiter d’un relâchement physique et d’une satisfaction mentale pendant le massage.

Sixième groupe : Massages Tui Na, Dian Xue et massage de Qi – Pour la santé (Tui Na, Dian Xue, Qi An Mo, 推拿, 點穴, 氣按摩)
Ces massages, sont habituellement pratiquées à des fins thérapeutiques. Pour être efficaces, le pratiquant devra déjà posséder des connaissances en acupuncture chinoise. Les massages Tui Na pourront être utilisés pour guérir certaines maladies et traumatismes. Les massages Dian Xue sont, eux, spécialisés dans la guérison de maladies. Finalement les massages Qi se concentrent sur le traitement des déséquilibres du Qi du patient. Le contenu de ces trois types de massage est si profond et étendu, qu’il est impossible de couvrir tous l’entraînement en si peu de temps. Le cours à donc été organisé de manière à ce que, questions et théorie fondamentales, et quelques points clefs soient abordés. De cette manière, cela guidera le pratiquant sur le chemin d’une pratique correcte.

Septième groupe : La petite et la grande circulation- Qigong de l’Elixir Interne (Nei Dan Qigong, 內丹氣功)
Le sujet de ce niveau, conduira le pratiquant de Qigong vers un niveau plus profond. Normalement, il est nécessaire de plus de trois années de pratique assidue pour compléter ce groupe. Pour cette même raison, il est impossible d’accompagner l’élève pas à pas jusqu’à ce qu’il ai terminé l’entraînement. Théoriquement, avec comme objectif de reconstruire la force physique et d’élever l’esprit vers un niveau supérieur et d’illumination, un élève de Qigong doit apprendre, avant tout, comment accumuler le Qi dans le Dan Tien inférieur et aussi à remplir de Qi les vaisseaux, de façon à ce que le Qi soit plus abondant dans le corps. Seulement après ce travail, il possèdera de l’énergie en quantité suffisante pour reconstruire le corps et « alimenter » les cellules du cerveau pour élever l’esprit de vitalité. La petite et la grande circulation sont la base de l’entraînement du changement des muscles/tendons et du nettoyage de la moelle/du cerveau.

Huitième groupe : Qigong du changement des muscles et des tendons et du nettoyage de la moelle et du cerveau –  pour l’illumination et pour la longévité(Yi Jin Jing, Xi Sui Jing Qigong, 易筋經, 洗髓經氣功)
Ce Qigong fut inventé par Da Mo (達磨) au monastère bouddhique de Shaolin.
Ce type d’entraînement est une des pratiques les plus avancées du Qigong, utilisé essentiellement pour l’entraînement de l’esprit pour atteindre l’illumination ou l’état de Bouddha. Une des conséquences de cette forme d’entraînement est la longévité du corps. Ce Niveau insiste sur la théorie et sur les techniques de pratique. Vu que la pratique est un exercice de longue durée, il est impossible de compléter l’entraînement en 2 ou 3 jours. Ce cours, prétend ainsi, conduire l’élève vers un entraînement correct.